PROJETS DE RECHERCHE

ECOHABITAT

Le projet EcoHabitat, financé par des fonds FEDER, est piloté par Toulouse Métropole, associée à des partenaires Catalans et Portugais, représentant des collectivités locales, bailleurs sociaux, institutions académiques scientifiques, écoles d'architecture, entreprises industrielles du bâtiment... Il a pour ambition de favoriser l'innovation, l'échange des bonnes pratiques et le transfert de compétences afin de faire émerger des modes de construction adaptés aux problématiques climatiques du sud-ouest de l'Europe.

Le projet EcoHabitat répond à un programme de coopération transnationale qui a pour objet de consolider l'espace Sud-ouest européen (SUDEO) comme espace de coopération territoriale dans les domaines de la compétitivité et de l'innovation, de l'environnement, du développement durable et de l'aménagement du territoire.
La problématique traitée par EcoHabitat est celle du développement durable dans la construction et des usages de l'habitat en zones urbaines, en axant plus précisément sur l'habitat social.

  • Partenaires :


  • Télécharger la plaquette de présentation d'ECOHABITAT

  • Aller sur le site Ecohabitat de Toulouse Metropole

  • POPSU2

    Lancé en 2010, POPSU 2 est un programme de recherche qui met l'accent sur les connaissances à produire pour servir la stratégie des acteurs dans les métropoles. Il s'agit de se projeter dans l'avenir pour étudier en quels termes poser la ville de demain. La comparaison des différentes situations métropolitaines est plus particulièrement développée. Elle est articulée autour de cinq thèmes différents et concerne dix métropoles françaises parmi les plus importantes hors Ile de France (Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Rennes, Strasbourg, Toulon, Toulouse). Le programme POPSU 2 développe à la fois des monographies locales sur les agglomérations parties prenantes du programme et un travail comparatif à l’échelle nationale sur cinq thèmes. Deux ou trois thèmes sont approfondis par chaque équipe de recherche. Des séminaires ont été organisés pendant la durée du programme sur l’ensemble des thématiques.

  • Partenaires :

  • Aller sur le site POPSU2

  • MULTIPLICITES

    Optimisation énergétique multiscalaire et modélisation multicritères des formes urbaines

    Ce projet de recherche est une contribution prospective au renouvellement et à l’aide à la conception des zones urbaines à partir d’une approche énergétique, focalisée sur les formes construites et leur matérialité à trois échelles spatiales imbriquées: le quartier urbain, le bâtiment et le matériau. Le travail a pour but de réaliser une étude d’optimisation sur le potentiel d’exploitation raisonnée de l’énergie solaire et de conservation énergétique dans les typologies urbaines de référence des villes européennes traditionnelles et appliquée sur trois archétypes d’opérations de rénovation et/ou de développement en cours dans l’aire urbaine de Toulouse. Nous cherchons à élaborer une base de données présentant l’ensemble de variantes énergétiques « optimales » de ces projets, et permettant de communiquer aux aménageurs urbains et aux architectes sur un large éventail de potentialités. Ce travail permettra de les aider à gérer la complexité et comprendre l’impact de leur choix dans les réponses énergétiques urbaines, à la fois en termes de performance, mais aussi en termes de qualités des ambiances architecturales et urbaines, ainsi qu’en termes d’impacts socio-économiques.

  • Partenaires : LRA, IdV, EEAM, auaT

  • Aller sur le site Multiplicites du LRA

  • ILOTS DE FRAICHEUR URBAINS

    Objet : améliorer les connaissances pour l'atténuation de l'effet d'ilot chaleur urbain. Le projet IFU vise à comparer différentes stratégies bioclimatiques applicables à la conception des projets urbains, paysagers et architecturaux. Du point de vue physique, le projet IFU se base sur le rafraîchissement naturel des îlots urbains, par la prise en compte ou l’optimisation des propriétés radiatives in-situ : effets de masques du bâti, de la couverture végétale, de la présence d'eau, des matériaux d'aménagements et d'enveloppes. Le terrain d'étude est la ZAC Montaudran Aerospace, à l'intérieur du périmètre du projet Plaine Campus, lauréat fin 2012 de l'appel d'offres ÉCOCITÉS.

  • Partenaires : LRA, LMDC, ONERA, Toulouse Metropole

  • Télécharger le rapport final IFU

  • Aller sur le site IFU

  • MUSCADE

    Le projet MUSCADE propose d’étudier les interactions entre les processus de développement urbain, de microclimat urbain et le changement climatique. L’évaluation scientifique, à l’aide d’indicateurs multicritères, apporte des pistes pour l’adaptation de la ville au changement climatique, en identifiant d’une part les leviers socio-économiques qui agissent sur les processus d’expansion urbaine, et d’autre part les impacts de leur interaction avec le changement climatique, en terme de microclimat urbain, consommation énergétique, confort des habitants. La méthode du projet se décompose en 5 étapes :

    1. La définition de bases de données pour les trois échelles intervenant dans le système ville.
    2. La définition de scénarios prospectifs (ou récits) par consultation d’experts.
    3. La mise en œuvre de modèles prospectifs traduisant les différents scénarios préétablis.
    4. La simulation « physique » des différentes villes créées par les modèles prospectifs.
    5. L’évaluation de ces villes au travers d’une analyse croisée.

  • Partenaires : GAME (CNRS/Météo France), CERFACS, ENM-CIRED, LRA (ENSA),CSTB, GEODE, LIENS, IAU, APUR.


  • Aller sur le site MUSCADE

  • ACCLIMAT

    L’objectif du projet ACCLIMAT est d’étudier les interactions entre les processus de développement urbain, de micro climat urbain, et le changement climatique. L’étude est réalisée à l’échelle du siècle, pour tenir compte d’une part de l’inertie des modifications structurelles de la ville, et d’autre part des scénarios climatiques issus du 4ème rapport du GIEC (IPCC 2007a). Pour adapter les villes au climat de la fin du XXIème siècle, il est indispensable de commencer dès maintenant à modifier la conception des bâtiments et les stratégies de planification urbaine. Pour répondre à la complexité du système ville, ce projet s’appuie essentiellement sur la modélisation numérique des processus et leurs interactions (développement urbain et micro-climat urbain, expansion et spatialisation, morphologie urbaine et consommation énergétique), ainsi que sur le développement de méthodes (descente d’échelle, couplage de bases de données et de code).

    Ce projet a réuni un partenariat toulousain multidisciplinaire : GAME (CNRS/Météo France), CERFACS, ENM-CIRED, GEODE (CNRS), LRA-GRECAU (ENSA), IMT (UPS), ONERA, aua/T.

  • Télécharger le rapport final ACCLIMAT

  • Aller sur le site ACCLIMAT